Comment ne pas être déçu… lorsque vous ouvrez une grande bouteille, c’est a dire un flacon dont le prix dépasse 49 euros/$

 

Premier point: qualité du vin et le moment de consommation.

Comme en amour il est question de la bonne bouteille/personne au bon moment.

Bien entendu vérifiez l’origine, la qualité du terroir, combinaison idéale du climat et du sol/sous-sol, permet d’obtenir des vins de qualité.

Le millésime, avec des conditions plus ou moins favorables vous indiqueront également s’il s’agit d’un vin de garde ou non.

 

Pensez aux préliminaires

Accordez le vin au moment, et allez crescendo, le vin dégusté ne doit pas faire regretter le vin précèdent comme l’amour du moment vous faire regretter son prédécesseur!

Choix du vin et choix des plats, évitez le « trop » (relevé épicé lourd ou parfumé).

Préparez vos bouteilles comme vous vous préparez vous même à une rencontre, ouvrez la bouteille a l’avance et vérifiez (le vin est vivant le bouchon aussi).

Mise en carafe? Pas d’impératif mais si le vin est jeune il s’aérera.

Même le champagne peut être carafé, mais alors au dernier moment et ses bulles feront de joyeuses volutes sous vos yeux.

Mettez une jolie nappe blanche, des fleurs peu odorantes de même pour les bougies romantiques.

Choisissez un verre haut sur jambes un corps ample et voluptueux… comme une jolie fille sur stilletos. Il suffit d’avoir deux très beaux verres… ou bien buvez dans le même après tout !

 

Entrez dans le vif du sujet ..

Apres l’avoir déshabillée, respirez, caressez… le vin, et dégustez le moment.